Mardi, François Hollande s’est rendu au festival du film d’Angoulême. Sans Julie Gayet, il s’est exprimé pour la première fois depuis son départ de l’Elysée.

C’est une sortie remplie de symboles qu’a réalisée François Hollande mardi à Angoulême. Le compagnon de l’actrice et productrice Julie Gayet s’est en effet rendu à un festival de cinéma, celui du film francophone, créé il y a dix ans par Dominique Besnehard. A l’époque, l’agent de stars avait lancé ce rendez-vous devenu incontournable en partenariat avec la présidente de la région Poitou Charentes, Ségolène Royal, ancienne compagne et mère des enfants de François Hollande.

Dominique Besnehard est venu accueillir l’ancien président de la République à la gare d’Angoulême où de nombreuses personnes avaient fait le déplacement. Très souriant et en forme, François Hollande a pris le temps de poser pour des selfies et de serrer quelques mains. Alors qu’Emmanuel Macron lançait ses consultations pour la loi Travail, le socialiste en a profité pour sortir de son silence politique. S’exprimant pour la première fois depuis son départ de l’Elysée, il a défendu son bilan et taclé son successeur : « Il ne faudrait pas demander des sacrifices aux Français qui ne sont pas utiles ».

François Hollande a ensuite rencontré un autre président, celui du jury, John Malkovich, ainsi que ses jurés dont Claire Chazal, Laura Smet et Philippe Besson. Le soir il a assisté à l’ouverture du festival d’Angoulême et à la projection du film d’Albert Dupontel, Au revoir là-haut. Un titre lui aussi très symbolique.

Découvrez les photos de la visite de François Hollande à Angoulême dans notre diaporama.

Crédits photos : JEAN MICHEL NOSSSANT/SIPA

Click Here: liverpool mens jersey

Mittie B Brack News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *