Décédée à l’âge de 96 ans ce mercredi 20 décembre, Michèle Morgan était une icône du cinéma français. Voici cinq anecdotes méconnues sur celle qui fut élue dix fois par le public “actrice française la plus populaire“.

Sa maison à Hollywood, théâtre d’un horrible assassinat
Quand elle débarque à Hollywood en 1941, Michèle Morgan fait construire sa maison au 10050 Cielo Drive. Une adresse où se déroulera un meurtre historique. Les membres de la secte du serial killer y assassineront sauvagement en 1969 Sharon Tate, la femme de Roman Polanski, alors enceinte de 8 mois.

Son nom d’actrice est inspiré par celui d’une banque
À sa naissance elle s’appelle Simone Roussel. Elle décide ensuite de prendre le nom “Morgan“, en référence à la banque américaine. Son prénom, elle le choisit après qu’un de ses partenaires du cours Simon (prénommé Michel) lui a dit attendre sa Michèle.

Elle a eu un fils comédien
Mike, qu’elle a eu avec l’acteur américain Bill Marshall, a été vu dans James Bond (le colonel Scott dans Moonraker, c’est lui)…Il tient également le rôle d’Alan McIntosh dans La Grande Vadrouilleréalisé par Gérard Oury, le compagnon de Michèle Morgan. Quelques années plus tard, on l’apercevra aussi dans Navarro et dans Les vacances de l’amour. Décédé à l’âge de 60 ans en 2005, il est le demi-frère de Tonie Marshall, la réalisatrice de Vénus Beauté, et le papa de l’ancienne mannequin Sarah Marshall.

Elle ne prenait qu’un an tous les quatre ans
Née un 29 février, et interrogée en 2010 par France Dimanche sur son rapport à la vieillesse, Michèle Morgan avait déclaré : “Je n’ai pas de problème avec mon âge. J’ai la chance d’être très en forme. Je marche beaucoup, m’assois encore en tailleur, touche encore le sol avec la paume de mes mains, monte plusieurs fois par jour les escaliers de mon appartement sans effort. Le sport me maintient en forme… J’ai toujours vécu sainement, je mange équilibré et dors 8 heures par jour. J’ai tout de même un faible pour le savarin chantilly, et le soir, je m’autorise un petit verre de bordeaux !“. Elle voyait tout de même dans cette date de naissance, un clin d’œil du destin et le privilège de vieillir quatre fois moins vite que les autres.

Click Here: new zealand rugby team jerseys

Elle a lancé un business de cravates
Connue pour son élégance et sa classe, Michèle Morgan se dit consternée vers la fin des années 70 par les cravates qui sont disponibles à l’époque sur le marché. Elle réagit en créant sa propre ligne, les Cravates Michèle Morgan. Fabriquées avec des soies choisies, comportant une grande recherche dans les motifs et la luminosité des couleurs, ces cravates tranchent assurément sur le reste de ce qui existe à l’époque. Mais il s’agit là d’un métier à part entière et les Cravates Michèle Morgan n’auront qu’une existence éphémère. Ce qui n’empêche pas quelques collectionneurs emballés de les chercher aujourd’hui dans tous les vide-greniers organisés dans la capitale.

Mittie B Brack News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *