Projection à l’Elysée, conditions de tournage, Lambert Wilson pressenti… Découvrez les anecdotes du film “La Marche” !

© EuropaCorp Distribution

Coupe budgétaire

Réaliser un film tout en traversant la France est un exercice de haut vol. Aussi, les conditions de tournage étaient souvent difficiles, comme le précise le producteur Hugo Sélignac : “Pas de loges, il faisait très froid et les acteurs étaient à dix dans des tentes avec des petits chauffages. Si on compare leurs conditions de travail sur ce tournage avec celles qui sont la “norme” dans leur métier, on peut dire qu’elles étaient très dures. Tous les comédiens sans exception ont accepté de faire des efforts en termes de salaire. Le seul moyen de rendre hommage aux marcheurs de 1983 était d’essayer d’en faire le plus grand film possible… Or, le seul moyen d’en faire un grand film était que la totalité du budget soit dédiée à l’image, à ce que l’on voit et non à ce qui ne se voit pas : les salaires, les loges, les hôtels 4 étoiles…”

 

© 2013 / CHI-FOU-MI PRODUCTIONS / EUROPACORP / FRANCE 3 CINEMA / KISS FILMS / ENTRE CHIEN ET LOUP / L’ANTILOPE JOYEUSE / Marcel Hartmann / Thomas Bremond

 

Un kilomètre à pied…

La véritable marche de 1983 représentait environ 1 500 kilomètres. Les différents acteurs ainsi que l’équipe de tournage ont parcouru une distance plus courte, mais suffisamment importante pour qu’Olivier Gourmet se blesse gravement : “Au bout de deux semaines de tournage, alors que je pensais que plus rien ne pouvait nous arrêter, Olivier Gourmet s’est blessé : déchirement des ischio-jambiers, paralysie de la jambe gauche alors qu’il lui restait 9 semaines de marche ! Les assurances voulaient qu’on change de comédien et qu’on retourne les deux premières semaines mais Olivier a tenu à finir le film. Il a été admirable”, confie le producteur Hugo Sélignac.

 

© 2013 / CHI-FOU-MI PRODUCTIONS / EUROPACORP / FRANCE 3 CINEMA / KISS FILMS / ENTRE CHIEN ET LOUP / L’ANTILOPE JOYEUSE / Marcel Hartmann / Thomas Bremond

 

Larme fatale

Le deuxième long métrage de Nabil Ben Yadir, projeté à l’Elysée le 21 Octobre, a ému la première dame de France jusqu’aux larmes. Cette avant-première, à laquelle toute l’équipe du film était conviée, a été organisée par le président de la république en personne François Hollande, plus d’un mois avant la sortie officielle.

 

Jamel Debbouze, Olivier Gourmet © 2013 / CHI-FOU-MI PRODUCTIONS / EUROPACORP / FRANCE 3 CINEMA / KISS FILMS / ENTRE CHIEN ET LOUP / L’ANTILOPE JOYEUSE / Marcel Hartmann / Thomas Bremond

 

Le cœur sur la main, la main dans la poche

Un mois avant de commencer à tourner, le personnage d’Hassan n’avait toujours pas d’interprète. Le producteur Hugo Sélignac s’est adressé, au bord du désespoir, à Jamel Debbouze. Ce dernier, épuisé par la tournée de son spectacle, accepta à condition de reculer la date du tournage : “C’était absolument impossible car Nabil et moi voulions que le film sorte absolument pour les trente ans de la marche! “C’est quand la date exacte ?” m’a-t-il alors demandé. “Le 3 décembre”. Il m’apprend alors que c’est le jour de l’anniversaire de son fils. Croyant énormément aux signes, je lui ai dit que j’étais né le 15 octobre, le jour où la marche a débuté et son fils, le 3 décembre, la fin de la marche. Jamel a rigolé, m’a dit oui et a changé tout son programme pour faire le film ! Sauf que voilà : je n’avais pas les moyens de payer Jamel Debbouze. Il a accepté le tarif syndical et je lui ai donné un pourcentage de ma part producteur, ce qui, je tiens à le souligner est une véritable prise de risque de sa part”, avoue le producteur.

 

© 2013 / CHI-FOU-MI PRODUCTIONS / EUROPACORP / FRANCE 3 CINEMA / KISS FILMS / ENTRE CHIEN ET LOUP / L’ANTILOPE JOYEUSE / Marcel Hartmann / Thomas Bremond

Casting
Après avoir vu Hafsia Herzi dans La Graine et le mulet, L’Apollonide – souvenirs de la maison close et La source des femmes, Nabil Ben Yadir est tombé sous le charme de la comédienne et souhaitait à tout prix travailler avec elle.

Click Here: cheap true religion jeans

Par ailleurs, Lambert Wilson, Leïla Bekhti et Ramzy Bedia ont longtemps été pressentis pour jouer dans La Marche.

 

Jérôme Negrel

 

La Marche Making Of (3) VF

La Marche
A VOIR AUSSI :

“La Marche” : polémique autour d’une chanson

“La Marche” : envoyez votre portrait pour fêter les 30 ans de l’évènement !
Suivez-nous sur Twitter pour connaître l’actu ciné & séries d’AlloCiné Follow @allocine

Mittie B Brack News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *