Invitée du “Buzz TV de TV Magazine” ce vendredi 26 février 2021, Christine Kelly a répondu aux critiques qui visent notamment son émission “Face à l’info”, diffusée sur CNews.

Ce vendredi 26 février 2021, Christine Kelly était l’invitée du “Buzz TV de TV Magazine”. La journaliste et ancienne membre du CSA en a profité pour répondre aux critiques qui visent son émission Face à l’info, sur CNews, qu’elle présente notamment aux côtés de l’éditorialiste polémique Eric Zemmour ainsi que d’autres chroniqueurs. À la question posée par Nicolas Vollaire, journaliste à TV Magazine : “Que dites-vous à ceux qui décrivent CNews comme ‘la Fox News’ à la française ?”, elle répond : “C’est bien, ça fait partie de la critique générale, on a sorti LA petite formule, c’est mimi et ça fait rire. La réalité, c’est que les chaînes d’opinion n’existent pas en France. Pourquoi? C’est interdit car on doit donner du temps de parole à chaque organisme politique. Même hors élection présidentielle. (…) CNews donne la parole à tous les courants de pensée, la gauche avec Julien Dray et Laurent Joffrin… “, explique la journaliste, qui se prend régulièrement la foudre des internautes.

Contre les polémiques

Dans la continuité de son entretien, Christine Kelly est également revenue sur les récentes polémiques, notamment celle autour de ses propos sur “les mineurs isolés”. “Nous sommes dans une société de polémiques. Vous dites un mot, polémique. Le gouvernement fait quelque chose, polémique. Il ne fait rien, polémique. Dans les médias, le sport national est de prendre un extrait, de le retirer de son contexte et d’en faire une bombe ou un buzz. Attention, il faut recontextualiser. (…) Sur les “mineurs isolés”, Éric Zemmour est revenu à deux reprises sur ses propos. La journaliste de 51 ans, qui a été la cible de menaces de mort il y a quelques années conclut : “C’est un crime de dire non à la liberté d’expression. (…) On a le droit de s’exprimer, pas de tout dire mais donner son avis sur certaines choses. On peut débattre sans se battre, on peut discuter sans se disputer. On doit débattre. Lorsqu’on fuit le débat, on fuit la démocratie”.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Click Here: Kingsley Coman jersey sale

Mittie B Brack News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *